Eduk Actus

Quelques jours après sanction contre un député UMP qui refusait de dire « Madame la présidente » à l’Assemblée, l’Académie française pourrait décider d’accepter l’usage du mot « institutrice ».

Gardienne des traditions, la vénérable institution du Quai Conti s’est toujours montrée prudente en matière de féminisation. Depuis la déclaration de 1984 , les immortels rejettent très régulièrement les diverses propositions en la matière. La décision actuellement à l’étude constituerait une petite révolution pour des milliers d’enseignantes.

« Le corps des instituteurs a été créé en 1792 » explique le secrétaire administratif de l’académie. Après deux siècles d’usage, l’académie est arrivée à la conclusion que l’évolution s’imposait. « Actuellement, 80% des enseignants du premier degré sont des enseignantes. L’usage du mot institutrice nous parait donc tout à fait acceptable. »

« On a pas le droit de dire ça aux enfants ! »

Dans les cours d’école la nouvelle ne provoque que peu de réactions. Seule…

Voir l’article original 101 mots de plus

Publicités