Le lundi de Pentecôte

La Pentecôte est célébrée le septième dimanche après Pâques. La date de cette fête varie d’une année à l’autre puisque Pâques est elle-même une fête mobile. 

Le lundi de Pentecôte a lieu cinquante jours après le dimanche de Pâques. Le lundi de Pentecôte, comme le lundi de Pâques, n’a pas de signification en rapport avec la Bible.

En France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte (octave de la Pentecôte) était fériée. Le Concordat de 1801 a réduit le caractère férié au seul Lundi de la Pentecôte.

Jusqu’au concile Vatican II, le lundi de Pentecôte était une « fête d’obligation » au cours de laquelle l’Église catholique s’adressait aux nouveaux baptisés et confirmés. Depuis cette date, le lundi de Pentecôte n’est plus solennisé.

En revanche, il est un jour férié dans de nombreux pays d’Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, Norvège, Danemark, Grèce, Roumanie) ainsi qu’en Islande, à Madagascar et au Sénégal.

En France, le lundi de Pentecôte est officiellement redevenu un jour férié en avril 2008 ; en revanche, le principe de travailler l’équivalent d’une journée sans être rémunéré (pour la « journée de solidarité ») est maintenu par la loi. Ce sont les entreprises qui fixent à leur guise les modalités d’application de cette loi.

Le lundi de Pentecôte non travaillé est une tradition qui permet notamment aux Eglises d’organiser des pélerinages. Leurs responsables, tels Monseigneur Ricard, président de la conférence des évêques de France en 2003, avaient souhaité son rétablissement tout en étant sensibles au devoir de solidarité envers les personnes dépendantes.

Source : http://lusile17.centerblog.net/2610-Le-lundi-de


Pentecote


Publicités